Dépression postpartum

Si vous croyez souffrir de dépression postpartum, votre médecin, infirmière ou sage-femme peut vous aider à vous sentir mieux.

Si vous croyez souffrir de dépression postpartum, votre médecin, infirmière ou sage-femme peut vous aider à vous sentir mieux.

Il est normal de ressentir une vaste gamme d’émotions après un accouchement, et celles-ci ne sont pas toutes positives. Vous pourriez vous sentir anxieuse, effrayée ou triste ou avoir de la difficulté à dormir ou à prendre des décisions. La plupart des mères se sentent un peu déprimées pendant cette période, souvent durant les premiers jours suivant l’accouchement. Le changement des niveaux d’hormone peut parfois en être la cause, et la plupart des femmes se sentent mieux dans les deux semaines qui suivent.

Pour certaines nouvelles mères, ces sentiments persistent. Si vous présentez les signes de dépression postpartum suivants, obtenez de l’aide immédiatement. Grâce au counseling et au traitement, ces sentiments peuvent s’atténuer. Votre médecin, infirmière ou sage-femme comprendront et seront en mesure de vous aider.

  • La phase du « baby blues » ne s’atténue pas après deux semaines
  • Vous ne vous sentez pas vous-même
  • Vous ressentez de forts sentiments négatifs (tristesse, culpabilité, anxiété, inquiétude)
  • Vous avez de la difficulté à trouver le sommeil ou vous dormez trop
  • Vous ne pouvez manger
  • Vous vous préoccupez trop ou pas assez de votre bébé
  • Vous ressentez de la colère envers votre bébé
  • Vous pensez vous faire du mal ou faire du mal à votre bébé

Autres sujets liés à la grossesse et à l'accouchement