Immunisation

Vous allez avoir un bébé ou vous planifiez une grossesse. Voici ce que vous devez savoir au sujet de l’immunisation.

Qu’est-ce que l’immunisation?

L’immunisation est le processus qui assure une protection de votre organisme contre les maladies. Lorsque votre système immunitaire est exposé à un corps étranger, comme des bactéries ou des virus, il produit des anticorps pour lutter contre ces menaces potentielles. Ces anticorps peuvent aider votre organisme à reconnaître ces menaces et à lutter contre elles si vous y êtes exposé à nouveau. La vaccination est un moyen sûr de développer l’immunité qui vous gardera à l’abri de maladies.

Comment fonctionnent les vaccins?

Vaccins actifs

Dans le cadre de l’immunisation active, les vaccins contiennent des agents qui imitent les bactéries ou les virus et entraînent le système immunitaire à produire des anticorps.

Certains vaccins actifs, appelés vaccins à virus vivant-atténué, contiennent des formes affaiblies de bactéries ou de virus : les agents sont vivants, mais leurs parties néfastes ont été retirées.

Vaccins passifs

Dans le cadre de l’immunisation passive, les vaccins contiennent les anticorps qui combattent les bactéries ou les virus. L’immunisation passive ne dure pas très longtemps, mais peut être utile pour quelqu’un qui a récemment été exposé à une maladie ou qui peut être exposé à une maladie pour une très courte période de temps (par exemple, en voyage).

Pourquoi l’immunisation est-elle importante avant et pendant la grossesse?

Certaines maladies sont particulièrement néfastes chez les femmes enceintes et leur bébé. Bon nombre de ces maladies peuvent être prévenues grâce à l’immunisation. L’immunité d’une mère peut protéger son bébé pendant la grossesse et souvent au cours des six à douze premiers mois de la vie du bébé.

Au moment de la planification de la grossesse et pendant celle-ci, les femmes consultent plus souvent leur professionnel de la santé qu’à tout autre moment de leur vie. C’est une bonne occasion de faire évaluer votre statut en matière d’immunisation et d’envisager les vaccins qui pourraient être profitables pour vous et votre bébé.

Au cours du siècle dernier, les programmes d’immunisation ont sauvé plus de vies que toute autre intervention sanitaire. L’immunisation permet d’éviter bon nombre de maladies qui pourraient vous toucher ou toucher votre bébé. Non seulement l’immunisation permet de vous protéger ainsi que votre bébé, mais elle protège également le reste de la population, surtout ceux qui ne peuvent pas recevoir de vaccins ou qui ne développent pas l’immunité complète.

 Les vaccins sont-ils sûrs?

Les effets indésirables les plus courants des vaccins sont l’endolorissement et l’enflure au point d’injection. Il peut arriver, mais rarement, que les vaccins donnent lieu à une fièvre mineure. Ces effets sont habituellement légers et n’ont pas de conséquences à long terme. Les réactions néfastes graves aux vaccins sont très rares. L’Agence de la santé publique du Canada suit de près l’innocuité des vaccins et dispose d’un système de déclaration pour suivre les effets indésirables graves qui pourraient être liés aux vaccins.

Pour chaque 100 000 doses du vaccin administrée, seulement une ou deux donnera lieu à des réactions néfastes graves. Les dangers des maladies pouvant être prévenues par un vaccin sont de loin pires qu’une réaction indésirable grave aux vaccins.

Innocuité de l’immunisation pendant la grossesse

Des données scientifiques indiquent que la plupart des types de vaccins sont sûrs pendant la grossesse. Ce qui comprend les vaccins passifs et certains vaccins actifs. Les vaccins à virus vivant-atténué ne sont pas administrés si une patiente sait qu’elle est enceinte, parce qu’il existe un risque potentiel pour son bébé. Cependant, dans les cas où les vaccins à virus vivant-atténué sont administrés aux femmes qui ne savent pas qu’elles sont enceintes, aucune donnée n’indique des résultats néfastes.

Une personne qui habite avec une femme enceinte peut être immunisée au moyen de tout type de vaccin sans crainte d’exposer la mère et son foetus à des risques.

Qu’en est-il de la vaccination pendant l’allaitement?

Tous les types de vaccins sont sûrs pour les femmes qui allaitent.

Vaccins courants à envisager avant et pendant la grossesse

Si vous planifiez devenir enceinte ou devenez enceinte, il est important de consulter votre professionnel de la santé pour vous assurer que vos immunisations sont à jour. Si vous êtes déjà enceinte, l’immunisation au moyen de certains vaccins ou la planification de l’immunisation au moyen de vaccins à virus vivant-atténué après la naissance de votre bébé est toujours possible.

Rubéole

La rubéole peut être très dangereuse pour votre foetus, et plus particulièrement au début de la grossesse. Si vous la contractez au cours de votre premier trimestre, votre bébé risque d’en être aussi infecté dans une proportion de 85 %. L’infection chez un foetus peut entraîner la surdité, des cataractes, des anomalies cardiaques, une déficience mentale, des lésions osseuses et une hépatosplénomégalie (augmentation du volume de la rate et du foie).

Avant de concevoir, votre professionnel de la santé devrait évaluer votre immunité à la rubéole. Vous pourriez avoir reçu un vaccin contre la rubéole pendant votre enfance, mais vous pourriez ne plus en être immunisée et en avoir besoin à nouveau. Il est souvent administré en tant que vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RRO). Parce qu’il s’agit d’un vaccin à virus vivant-atténué, il n’est pas administré pendant la grossesse et vous devriez attendre au moins quatre semaines après avoir été vaccinée avant de tenter de concevoir.

Hépatite B

Votre travail, votre style de vie ou vos antécédents de santé pourraient vous faire encourir le risque d’infection par hépatite B. Dans ce cas, votre professionnel de la santé pourrait vous recommander l’immunisation contre l’hépatite B, si ce n’est pas déjà fait. Non seulement le virus de l’hépatite B vous fait encourir un risque, mais vous pourriez le transmettre à votre bébé. Les porteurs du virus de l’hépatite B encourent des risques de cirrhose du foie et de cancer hépatique. Le vaccin contre l’hépatite B peut être administré sans danger pendant la grossesse.

Vaccins contre la grippe saisonnière

La grippe est une infection respiratoire aiguë hautement contagieuse. Le vaccin contre la grippe saisonnière est sûr pour les femmes enceintes et est recommandé pour celles dont la grossesse coïncide avec la saison de la grippe. Le fait d’être immunisée protégera également votre bébé pendant les premiers mois de sa vie.

Les femmes enceintes encourent davantage de risques d’être hospitalisées pour des complications graves de la grippe. On estime que ce risque accru est attribuable aux changements qui se produisent pendant la grossesse aux systèmes cardiovasculaire, respiratoire et immunitaire et est plus grave aux deuxième et troisième trimestres. Le vaccin antigrippal est sûr pour les femmes enceintes et vous devriez vous faire vacciner si vous êtes enceinte pendant la saison de la grippe.

Tétanos, diphthérie et coqueluche

Il est reconnu que les vaccins contre le tétanos et la diphtérie (Td) sont sûrs pour les femmes enceintes. Récemment, le vaccin contre le tétanos et la diphtérie a été combiné au vaccin contre la coqueluche, connu comme le vaccin DCaT. Comme l’administration du vaccin DCaT pendant la grossesse n’a pas encore fait l’objet d’une analyse, la décision d’y avoir recours devrait donc être prise en fonction du cas, selon votre risque de contracter la coqueluche pendant la grossesse.

Autres vaccins

Des circonstances spéciales peuvent survenir pendant la grossesse et vous devriez discuter avec votre professionnel de la santé d’autres vaccins qui pourraient être nécessaires. Par exemple, si vous devez voyager à l’étranger pendant votre grossesse, vous pourriez avoir à envisager d’autres vaccins. Dans certaines régions du monde, les maladies pouvant être prévenues par un vaccin, comme la polio et la tuberculose, constituent des préoccupations graves.

Vous pourriez avoir un carnet de vaccination remontant à votre enfance. Si possible, trouvez-le et ayez-le en main lorsque vous rencontrerez votre professionnel de la santé.

Autres sujets liés à la grossesse et à l'accouchement